fbpx

Coup de coeur pour les pinceaux de Kumano

Les pinceaux de Kumano font partie des accessoires de beauté qui ont conquis les plus grands maquilleurs, artistes et marques de soins haut de gamme pour leur qualité et leur douceur. Un pinceau de bonne qualité fait toute la différence

Il existe encore plusieurs villes japonaise réputées pour avoir su garder un patrimoine de savoir faire artisanal et ancestral. Kumano, située à une vingtaine de kilomètres d’Hiroshima,  fait partie de cet héritage nippon pour la fabrication des pinceaux de maquillage, de peinture et de calligraphie depuis plus de 180 ans. Cette petite ville fournit environ 80% du marché japonais avec une centaine d’entreprises familiales.

Particularités des pinceaux de Kumano

different poils
Poils utilisés pour la confection des pinceaux Kumano

Haut de gamme, luxueux, de qualité irréprochable, les pinceaux de Kumano se distinguent par leur méthode de fabrication, par la sélection des poils naturels et leur durabilité. Il faut compter 10 ans de formation pour acquérir le savoir faire. La conception d’un pinceau nécessite une trentaine d’étapes et la partie la plus importante se concentre sur le choix et le triage des poils.

Les poils proviennent le plus souvent de chèvre, d’écureuil ou de cheval. Les fibres animales naturelles utilisées pour les pinceaux de Kumano retiennent mieux les particules de poudre et les pigments de couleur pour une application plus uniforme et un aspect naturel. Ils sont extrêmement doux au toucher.

Les poils sont triés à l’aide d’un peigne spécial qui permet d’éliminer toutes irrégularités telles que les poils abîmés, rebelles ou plus épais que les autres. Contrairement aux synthétiques qui sont coupés à la machine et peuvent agresser la peau, les poils naturels gardent leur extrémité fine et douces.

La virole qui encercle les poils au manche est pressée ou collée et non soudée, ce qui permet à ceux-ci de ne pas se détacher et tomber. Le manche est généralement composé de bois ou d’aluminium.

Les entreprises/artisans de Kumano les plus connues sont Chikuhodo, Hakuhodo, Mizuho, Tanseido, Koyudo. Le savoir faire se transmet de père en fils et la ville de Kumano regroupe environ 20 maîtres reconnus.

Le brushing face care

Il s’agit d’une technique de nettoyage du visage élégante et douce. Le brushing face care (soin de la peau au pinceau) est une gestuelle qui date du XIXè siècle, inspirée du rituel de la cérémonie du thé. -La poudre de thé vert (matcha) mélangée à de l’eau bouillante est fouettée jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux-.

Le principe est de mouiller l’extrémité du pinceau composée de poils de chèvre puis de le tremper dans un bol ou dans le creux de la main contenant le nettoyant (savon ou gel). Ensuite, de faire mousser la matière en tournant le pinceau et de brosser le visage, le décolleté, le cou. Cette méthode permet un nettoyage extrêmement doux et efficace sans agresser la peau. Il est recommandé pour les peaux les plus sensibles ou réactives.

Les brosses nettoyantes aux poils synthétiques sont bien trop agressives pour la peau et finissent par détériorer la flore cutanée. A force d’affiner le grain de peau, la détérioration des couches superficielles de l’épiderme engendre sensibilisations et réactions cutanées.

 

Shopping

Pinceau nettoyant pour le visage Kamiya en poils de chèvre : Pinceau nettoyant visage

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :