Le charbon de bambou, Take竹 (bambou) Sumi炭 (charbon), appelé diamant noir, fait partie des ingrédients rares à spectre très large. Il présente de nombreux avantages aussi bien pour l’homme que pour l’environnement. Tel un aimant, le takesumi absorbe 10 fois plus de polluants de l’air et de l’eau qu’un charbon actif classique. D’ailleurs, ses qualités sont maintenant reconnues par de nombreuses marques d’hygiène et de soins qui l’intègrent dans leurs formulations.

Un savoir-faire ancestral​

Au moyen âge, chaque village avait son maître bruleur de takesumi.  La population l’utilisait quotidiennement pour purifier l’eau, réduire l’acidité de la nourriture et guérir les infections et intoxications. Ce n’est pas un hasard si, à l’époque, dans ces régions, l’espérance de vie était supérieure à la moyenne.

Four à takesumi en terre

Aujourd’hui, le takesumi est encore produit dans un four en terre, selon le savoir-faire ancestral japonais. Le bois de bambou moso est brûlé pendant plus de 3 jours entre  800° et 1000°.  La combustion lente, à très haute température permet de développer les millions de pores qui vont agir comme absorbeurs. La production de takesumi nécessite un mois de travail. Il faut compter 10 jours à 2 semaines pour atteindre un température optimale pour la cuisson du bambou. Puis encore 10 jours à 2 semaines pour faire refroidir le four.

Particularités du charbon de bambou

Son écorce fine et lisse et sa pulpe ultra-poreuse en font un absorbeur hors pair. Ainsi, il attire et retient 10 fois plus de polluants de l’air et de l’eau qu’un charbon actif classique. La surface du charbon de bambou est de 3000 mètres carrés par gramme, ce qui lui confère ses vertus incroyables de détoxifiant.

De plus, le Takesumi contient de nombreux minéraux : potassium, calcium et acide silicique. Il est également pourvu d’une charge négative (ion négatif) qui attire naturellement les particules toxiques vers lui.

En 2004, une étude menée par la division forestière de Kagoshima (Japon) a démontré que le PH de l’eau purifiée au takesumi change d’acide à alcalin. L’étude a également montré que l’absorption des composés organiques volatils était plus efficiente lorsque le charbon était carbonisé à plus de 800°.

LES DIFFERENTES FORMES DE TAKESUMI

Le charbon de bambou se présente sous 3 formes différents : en bâtons, en blocs et en poudre.
Les bâtons et les blocs sont utilisés pour purifier l’eau, absorber les mauvaises odeurs ou encore l’humidité. ACHETER
Quant à la poudre, qui peut atteindre une extrême finesse, fait partie des ingrédients actifs et entre dans la composition de produits de soin ou culinaire. Ses grains sont non abrasifs et mesurent entre 5 et 10 microns. ACHETER

Protection de l’environnement et des forêts

Charbon de bambou croissance de 3 ans

Le bambou est un bois qui prolifère et devient mature en seulement 3-5 ans. Contrairement aux autres bois (chêne, hêtre..) qui deviennent adultes entre 20 et 50 ans et sont abattus pour la production de charbon.  Par conséquent, consommer du charbon de bambou peut donc préserver nos forêts.
Le rendement d’une bambouseraie est 25 fois supérieur à celui d’une forêt de même superficie. Il permet de lutter contre l’effet de serre. Du fait de sa croissance très rapide, le bambou stocke 4 à 5 fois plus de carbone qu’un volume équivalent d’arbres, et produit 30% de plus d’oxygène.

1000 et 1 utilisations possibles

1. Purifier et minéraliser l’eau : le takesumi, neutralise le gout du chlore, adoucit l’eau, absorbe les résidus polluants restés dans l’eau tout déchargeant ses minéraux. Déposez un bâton de takesumi ou un sac de poudre dans un verre ou un pichet. Laissez reposer toute une nuit afin que le takesumi attire les polluants à lui et minéralise l’eau.

Charbon de bambou : purificateur d’eau

2. Réguler l’humidité : au lieu d’utiliser des absorbeurs d’humidité chimique, déposez un petit sac ou quelques morceaux de takesumi dans des endroits où vous souhaiter contrôler l’humidité, surtout pendant la saison des pluies : dans une armoire, des tiroirs ou un placard à chaussures

3. Purifier l’air :  en raison de sa nature poreuse, le Takesumi améliore la qualité d’air intérieur en absorbant les produits chimiques nocifs tels que l’oxyde de carbone et le benzène.

4. Désodoriser : le charbon de bambou peut également absorber les odeurs. Que ce soit dans le frigidaire, dans un petit espace, dans les placards, les chaussures… Vous pouvez placer des petits sacs de takesumi où vous le souhaiter pour neutraliser les mauvaises odeurs.

5. Conserver les fruits et légumes : frais plus longtemps grâce au takesumi. Placé dans le bac à légumes du frigidaire, il permet de prolonger la conservation des fruits et légumes de 2 à 3 jours.

6. Nettoyer les aliments : les pouvoirs absorbants du takesumi permettent d’attirer bactéries et pesticides à lui. Laissez tremper les fruits, légumes ou autres dans un récipient avec un sachet ou un morceau de takesumi pendant plusieurs heures.

7. Colorer naturellement aliments et maquillage DIY : le takesumi est sans odeur ni saveur, il est utilé par des grands chefs pour apporter une touche de couleur aux aliments. Il peut aussi être utilisé en tant que pigment naturel pour la confection des maquillages.

8. Réduire les ondes électromagnétiques : une exposition intense aux basses fréquences peut nuire à notre santé. Placer un morceau de takesumi  à proximité de vos appareils électroniques va réduire les ondes et vous protéger. Pour les personnes électro-sensibles , il est recommandé de porter un morceau de takesumi sur soi.

9. Retrouver une peau saine : le takesumi attire et absorbe les toxines et impuretés incrustées dans la peau. Appliqué sur la peau , mélanger aux produits de soins quotidiens, il va naturellement désincruster les microparticules accumulées dans les pores.

10. Soulager les troubles intestinaux :
régularise le transit, calme la diarrhée, la gastro-entérite et la constipation reliée à la fermentation intestinale.
Troubles digestifs : brûlures d’estomac, reflux gastrique, aérophagie, flatulences, ballonnements, éructations, côlon irritable, crampes conséquentes à une consommation exagérée de lipides et de sucres.

11. Retrouver un corps sain : utilisé en cure « détox », le takesumi nettoie l’organisme par adsorption sur le système intestinal, rénal et hépatique (élimination des toxines telles que la nicotine, les additifs alimentaires, les résidus médicamenteux, les composées chimiques) sans éliminer les nutriments utiles tels que les vitamines, oligo-éléments, minéraux ou acides aminés. En cure d’une semaine, mélanger une cuillère à café de poudre de takesumi dans un verre d’eau. Boire à jeun. 

Mise en garde : les cures de charbon actif durent en moyenne de 7 à 14 jours. Un avis médical dans le cadre d’une cure reste toujours conseillé. En cas de prise de médicaments ou autre traitement en parallèle, de constipation ou problèmes digestifs installés, l’avis du médecin est indispensable.

12. Au jardin : le takesumi a des actions antifongiques et antibactériennes, particulièrement efficaces lorsqu’il est utilisé de façon préventive. Il a aussi des vertus fertilisantes, en améliorant les propriétés physiques, biologiques et chimiques du sol.

Et bien d’autres encore…

Pour en savoir plus sur la détox au charbon, lire https://bijin.fr/mission-detox-aux-binchotan-et-takesumi-pour-une-peau-nette-et-un-corps-sain/

SHOPPING :
Takesumi en poudre : https://www.takesumi.fr/product-page/takesumi-en-poudre
Takesumi en bâton : https://www.takesumi.fr/product-page/takesumi-en-b%C3%A2ton
Papier matifiant au takesumi : https://www.bijin-shop.com/page-d-articles/papier-matifiant-au-charbon-de-bambou

Sources :

Adsorption Properties and Potential Applications of Bamboo Charcoal: https://www.matec-conferences.org/articles/matecconf/pdf/2016/41/matecconf_icongdm2016_01097.pdf

Amuhf (1992), Épuration digestive lors des intoxications digestives, Nîmes, le 27 novembre 1992.

Courty, Clément. (1952), Charbons Activés : adsorption des gaz et des vapeurs , Gauthier-Villars.
https://www.scientific.net/AMM.395-396.646
https://perma-archives.org/warc/623C-V42D/http://agris.fao.org/agris-search/search.do?recordID=JP2004003390