fbpx

Test comparatif huile démaquillante : DHC vs FANCL vs huile de coco bio

Histoire de l’huile démaquillante

Huile de camélia
Huile de camélia

La méthode du démaquillage à l’huile date du XVIIe S au Japon. Les Geishas qui se couvraient le visage de couleur blanche avaient pour habitude de retirer leurs fards tenaces (rouge des lèvres et des joues, noir des yeux, blanc du visage) avec l’huile de camélia qui permet un démaquillage beaucoup plus doux et efficace que le savon ou tout autre ingrédient de l’époque. La particularité de l’huile appliquée sur le visage, est qu’elle agrippe puis déloge les impuretés jusque dans les pores pour laisser une peau nette, douce et hydratée.

Huile Démaquillante Unmask Shu Uemura
Huile Démaquillante Unmask Shu Uemura

Huile Démaquillante Unmask Shu UemuraC’est en 1967 que Shu Uemura, make up artiste à cette époque, a repris cette méthode de démaquillage ancestrale pour commercialiser la première huile démaquillante sous le nom de « Unmask »; puis, ce fut au tour de DHC en 1980 avec sa célèbre « Deep cleansing oil » qui est très vite devenue la star des démaquillants au Japon. Aujourd’hui, presque toutes les marques proposent des huiles démaquillantes et cette nouvelle gestuelle est entrée dans notre routine de soins quotidien.

 

Pourquoi utiliser une huile démaquillante

Le démaquillage à l’huile a de nombreux avantages. Il dissout le maquillage composé de corps gras (le gras attirant le gras), il déloge les impuretés, les poussières et le sébum qui se sont incrustés dans les pores. Il convient à tous les types de peaux, il permet un nettoyage doux pour les peaux sèches sans laisser de sensation de tiraillement après utilisation, il retire le sébum des peaux grasses à condition de rincer le visage après utilisation.  Il peut également s’utiliser pour le démaquillage des yeux, même les mascaras les plus résistants ne laissent pas de traces.

Massage démaquillage à l'huile
Massage démaquillage à l’huile

L’utilisation est simple, il suffit de verser une noisette de produit dans le creux de la main puis de l’appliquer sur une peau sèche en effectuant des massages afin de chauffer le produit et de le faire pénétrer dans la peau. Le rinçage à l’eau tiède est conseillé, l’huile va se transformer en solution laiteuse et faire disparaître tout le maquillage, une autre alternative pour les peaux sensibles au calcaire, vaporiser de l’eau thermale puis essuyer avec un mouchoir ou un coton.

Test

J’ai délibérément choisi DHC et FANCL qui sont les 2 huiles démaquillantes les plus connues et les plus vendues au Japon VS l’huile de coco, un produit courant, simple, à la portée de toutes pour son prix, ses qualités et ses multiples utilisations. Voici les 3 produits présentés ci dessous (trois couleurs et 3 textures différentes) et la simulation d’un maquillage de jour avec mascara, concealer, fond de teint poudre, eye liner, crayon et rouge à lèvres mat.

 

Huile de coco

L’huile de coco a de nombreuses vertus aussi bien pour la cuisine que pour la peau. Elle cotient des vitamines E, oméga 3, acides gras et elle est anti-microbienne, anti-fongique et anti-inflammatoire.

L’huile de coco se solidifiant en dessous de 24°, il faut donc en prélever une noisette puis la chauffer dans la paume de la main avant de l’appliquer sur le visage. La texture est assez épaisse voire lourde puisque c’est une huile brute, non travaillée sans ajout d’agent de texture ou d’autres ingrédients. L’odeur de coco est assez intense et il faut bien chauffer le produit dans la paume pour l’utiliser en démaquillant.

Résultats

Une fois liquéfié, l’huile de coco est facile d’application et dissout bien tout le maquillage. Seule, une légère trace de rouge à lèvres mat a persisté après rinçage. La peau est lumineuse et douce.Un très bon rapport qualité, prix, efficacité. 

 

Ingrédients 

Huile de coco vierge bio

DHC deep cleansing oil

Adaptée à tous types de peaux, elle hydrate les peaux sèches, rééquilibre les peaux grasses et apaise les peaux irritées. De texture légère et très agréable, le produit fond facilement sur la peau et se transforme en texture laiteuse au contact de l’eau. Elle ne laisse aucune sensation de gras après rinçage et laisse une barrière protectrice sur la peau grâce à l’huile d’olive incluse dans la formulation.

 

Résultats

Le produit est fluide, jaune d’or avec une légère senteur d’olive. L’huile a tendance à filer entre les doigts car elle est assez liquide. Tout les fards sont partis, aucune trace après rinçage. Huile très efficace et agréable à utiliser. La peau est douce et lumineuse.

Ingrédients

Huile d’olive,  Caprylic/Capric triglyceride, Sorbeth-30 tetraoleate, Pentylene glycol, phenoxyethanol, tocopherol, Stearyl glycyrrhetinate, Rosmarinus officinalis (Rosemary) leaf oil
Point faible : présence de PEG… 

FANCL mild cleansing oil

Très populaire au Japon, cette huile démaquillante douce est devenue un best seller et a détroné DHC qui a longtemps été le N°1 des ventes d’huiles démaquillantes. Elle retire fond de teint résistant, mascara waterproof et écran solaire tenace. De texture plus épaisse que DHC, mi gel mi huile, de couleur transparente sans odeur.

 

Résultats

L’huile FANCL est la plus épaisse de toutes, ce qui permet de contrôler le dosage du produit. Le maquillage se dissout plutôt bien mais après rinçage à l’eau et au savon il reste une petite trace de rouge à lèvres. Ce produit a un mauvais rapport qualité, prix, efficacité, je ne le recommanderais pas.

Ingrédients

La liste est longue et assez chimique…. par principe, je choisis des listes plus courtes pour ma santé !

Cetyl Ethylhexanoate, Butylene Glycol Diisononanoate, Polyglyceryl-10 Diisostearate, Caprylyl Caprylate/Caprate, Polyglyceryl-20 Octaisononanoate, Diphenylsiloxy Phenyl Trimethicone, Polyglyceryl-20 Hexacaprylate, Limnanthes Alba (Meadowfoam) Seed Oil, Dimethicone, Glyceryl Behenate/Eicosadioate, Phytosteryl/Isostearyl/Cetyl/Stearyl/Behenyl Dimer Dilinoleate, Tocopherol, Stearoyl Inulin, Dextrin Palmitate

Verdict

Question prix et ingrédients, sans aucun doute, je choisirais l’huile de coco. Par contre, pour des raisons de praticité et d’efficacité, l‘huile DHC reste la meilleure. Quant à FANCL, légèrement moins efficace que DHC et plus chère, en plus des ingrédients qui me laissent perplexe, j’avoue ne pas comprendre son positionnement de leader des huiles démaquillantes au Japon…

Shopping liste

Huile de coco bio : Greenweez, 4,29€

Démaquillant à l’huile DHC : yesstyle 16,69€

Démaquillant à l’huile FANCL : daidbeauty 23,01€

 

 

One thought on “Test comparatif huile démaquillante : DHC vs FANCL vs huile de coco bio

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :